1000 km à pieds ! Le défi de Goulven

Goulven Elegoet s'est lancé un incroyable défi. Marcher quinze jours sur le chemin de halage au profit de l'association Halte au cancer. Et précisément au pôle mère et enfants du CHU Morvan.

 

Goulven Elegoet s'est lancé un incroyable défi. Marcher quinze jours sur le chemin de halage au profit de l'association Halte au cancer. Et précisément au pôle mère et enfants du CHU Morvan.

Le défi

Quelle générosité ! À 70 ans, il compte vingt-huit défis à son actif, au profit du Téléthon, du Don du sang, Leucémie Espoir... Mardi prochain, Goulven Elégoet va à nouveau donner de son énergie et de son physique pour une grande cause : le cancer des enfants.Originaire de Portsall, il chaussera ses baskets pour marcher sur les berges de l'Elorn pendant quinze jours. Objectif : couvrir 1 000 km. Top départ mardi 23 mai, à 6 h du matin, à la base de canoë-kayak où il est hébergé. « Marcher pour la bonne cause, ça me parle », confie celui qui parle de son futur défi avec un grand sourire. Il a hâte d'y être.

Riz et poulet au menuJusqu'au 6 juin, « je vais enchaîner les tours d'environ 6,5 km chacun, mais j'irais faire un métrage moi-même ». Les 1 000 km se feront à la vitesse moyenne de 6 km/heure. Celui qui devrait être accompagné de nombreux scolaires de la ville - « les écoles ont déjà donné leur accord » -, lance aussi un appel à toutes les personnes qui souhaitent marcher à ses côtés .Peu inquiété par la logistique, il annonce que chaque soir, il se préparera son plat de riz et poulet pour le lendemain. « Je me lèverai à 5 h pour me masser et je partirai à 6 h du matin pour marcher jusqu'à 19 h, avec une petite pause déjeuner de dix minutes. » Cet exploit, il va l'accomplir pour l'association Halte au cancer. « Les fonds iront au service pôle mère et enfants du CHU de Morvan à Brest », note Marcel Gouardos, le président de l'association. Parmi les travaux d'amélioration du site, « la rénovation d'une salle, futur point de rencontre entre médecins et familles d'enfants hospitalisés. Nous allons aussi apporter notre aide au service radiologie. L'espace IRM sera transformé tel celui de l'hôpital de Barcelone. La table sera un pont de bateau posé sur une coque, l'environnement sera style marine. Et fini les blouses roses, les enfants seront habillés en marins ou corsaires », détaille Marcel Gouardos. Il estime les travaux à 30 000 €, « un objectif que nous atteindrons, nous n'avons jamais failli à nos promesses ».

 

 

  • Créé le .